Théorie vivante

Quelque part, on se dit pouvoir enfermer le mal dans une boîte. Telle la boîte de Pandore qui aurait laissée sortir tous les fléau, il y a dans ce dessin, je l’espère, une note combattive qui rend l’espoir vivant.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s