Mâtines

« L’adversité est pour moi ce qu’était la terre pour Antée ; je reprends des forces dans le sein de ma mère. »

Peinture de Francine Van Hove 🎨

Peinture de Francine Van Hove.

J’étais intriguée adolescente par un calendrier qui resta longtemps dans ma chambre. Je finis par découper les images pour en faire la collection. Naturaliste, il existe dans cette peinture quelque chose de Balthus. Ce qui est intéressant c’est que cela n’abîme pas l’idée que l’on se fait de la femme, du corps et de la beauté. C’est très fantasmé et l’évolution des périodes ont invité des visages nouveaux. Heureusement moins félins (beurk), des joues pleines, des sourcils pas toujours épilés, de la transpiration et peu de maquillage. Désir désir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s