Le ciel s’ouvre en deux

Fait fin printemps 2012 à partir des conseils de l’aquarelliste Maryse De May avec des feuilles Etival et des aquarelles Winsor & Newton. S’est ajouté le drawing-gum, le sel et l’encre de Chine pour un exercice axé bassin méditerranéen. Une écriture forme, une tâche dessinée, des auréoles sur des couleurs pures. Quelque chose qui ouvre le ciel en deux.

Aquarelle, mouillé sur mouillé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s