Désintoxication mentale

Un collage d’été pour se libérer la tête et du temps sur l’agenda.

On entend beaucoup parler des bienfaits du bullet journal. Le cahier créatif à faire soi-même (pour les plus courageuses). Le vide qu’il procure lorsqu’on s’y met au travail entre deux tâches rébarbatives au possible.

Le collage aussi aide à se désencombrer l’esprit. Il clarifie les désirs comme les frustrations. Au mois d’août, nous pouvons travailler à notre vitesse croisière sans être pressée par un collègue et/ou une patronne. Sur le départ, c’est pas mal. Sur le retour, on révise les acquis et saines habitudes prises pendant les vacances.

Quelques revues, une grande feuille type A3 blanche ou kraft, de la colle, des ciseaux et des feutres.

Choisir ce qu’on a aimé, ce que l’on voudrait encore, découper, laisser traîner quelques jours pas trop loin des yeux et trier en testant les couleurs et les formes avant le collage définitif. On peut s’exercer en en créant plusieurs avant de se décider. C’est assez parlant lorsque du texte apparaît en nombre et nous fait réfléchir sur sa relation aux autres (échange verbal ou écrit). Poser quelques temps le collage près du bureau, l’oublier et s’étonner de voir notre inconscient s’aligner à nos journées. Reposant. Stimulant. Ceci en fonction de la personne. On mesure son influence à notre humeur et notre esprit d’initiative.

Bon collage et bon été.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s