Étiquette : art géométrique

Aux couleurs du drapeau

L’après vie en bleu blanc rouge 💙 💗
gouache sur papier 21 x 29,7 cm

Une projection faite d’après le modèle que je commence à tenir. Il m’évoque à présent les insignes que l’on peut repérer sur certains vêtements signant une appartenance. Religieuse, sexuelle, politique, culturelle. J’ai le désir de mettre des chaînes à la créativité pour qu’elle sorte de sa forme embryonnaire. Les extrémités sont à égales distances. Les couleurs naissent au fil des premières posées sur le papier. Les épreuves permettent une meilleure intuition. L’application est agréable et porte jusqu’au bout le geste. Je vais augmenter la difficulté en étirant les extrémités. Si la nature fait bien les choses, je pourrais alléger le trait en trouvant une autre amplitude, affiner sa progression et laisser sortir ce qui n’était pas encore visible.

L’après vie (fin)

L’après vie | 2020 | crayons de couleurs

Je n’arrive pas à commencer quelque chose de nouveau. Les projets en cours continuent de s’entasser. Il y en a tant que les compter est presque mission impossible. Alors à la Pentecôte, j’ai réouvert le carnet de dessins pour un nouveau L’après vie aux crayons de couleurs.

Le résultat me surprend : est-il de moi ? Je me le demande.

Il est possible que son intérêt le fasse exister sans moi.

L’après vie

L'après vie | 2020 | gouache
L’après vie | 2020 | gouache

La vie et l’après vie de toute chose en tout chose.

J’en ai terminé avec cette mini série. Les couleurs ont fait varier les formes avant qu’elles redeviennent un motif en deux dimensions. Une croix, une étoile, un octogone. La gouache m’a permis de passer le cap avec une forme d’insouciance le décès de ma grand-mère. Un fil déroulant avec des grandes périodes de la vie de cette personne m’a conduite à la reconnaître sous toutes ses formes. Elle m’a connu à tous les âges et vue au plus bas. Les schémas familiaux changent et une nouvelle forme d’amour est en train de naître. Je suis heureuse que cela se termine. J’aime avoir eu cette série de petites peintures pour arriver à en parler. J’aime aussi qu’elle trouve un sens propre au spectateur.

L'après vie | 2020 | gouache
L’après vie | 2020 | gouache