Étiquette : jeunesse

Une jeune fille à vélo

En bicyclette au Vésinet, de Léon-François Comerre, 1903, huile sur toile, 199 x 115 cm

Journée mondiale du vélo, aujourd’hui, jeudi 3 juin 2021. J’ai vu ce tableau au Petit Palais à Paris. C’était pour une séance de dessin avec un petit groupe de fans. Nous cherchions les correspondances avec nos vies et avions fait notre trou devant ce qui nous y faisait penser. L’organisatrice voulait m’imposer un autre tableau avec une femme plus agée allongée dans des vêtements du soir. Cela m’a perturbée et je n’ai pas pu dessiner la jeune fille et son vélo. J’ai fait le portrait d’une poétesse me sentant obligée de tracer des lignes en souterrain. En remontant à la surface, que vois-je ce matin sur mon ordinateur ? En bicyclette au Vésinet. Quel hasard. J’espère que c’est une bonne journée pour vous comme pour moi.

Publicité

Les accidents

J’ai pris en photo cette peinture pensant à un pas à pas. Des jeunes qui l’aimaient ne voulaient plus que j’y touche. Ils m’ont rappelé ce que j’aimais au même âge : des choses pas finies, des accidents, des impulsions … des choses qui disent et font sentir que quelqu’un à l’autre bout du monde est comme eux.

Des choses disant que continuer se serait tout perdre. Ce tableau les fait se sentir mieux. On dirait du Edvard Munch. Une femme. Un paysage. La lumière côté nord. L’accident : une trainée verte empêche de lever à tort les yeux et les repose en portant le regard sur la gauche.

img_9630

Titre : La muse endormie

huile sur toile au format 40 x 30 cm

Mâtines

« L’adversité est pour moi ce qu’était la terre pour Antée ; je reprends des forces dans le sein de ma mère. »

Peinture de Francine Van Hove 🎨

Peinture de Francine Van Hove.

J’étais intriguée adolescente par un calendrier qui resta longtemps dans ma chambre. Je finis par découper les images pour en faire la collection. Naturaliste, il existe dans cette peinture quelque chose de Balthus. Ce qui est intéressant c’est que cela n’abîme pas l’idée que l’on se fait de la femme, du corps et de la beauté. C’est très fantasmé et l’évolution des périodes ont invité des visages nouveaux. Heureusement moins félins (beurk), des joues pleines, des sourcils pas toujours épilés, de la transpiration et peu de maquillage. Désir désir.