Étiquette : littérature

Le syndrome de Stendhal

Asia Argento dans le film ‘Le syndrome de Stendhal’

Dario Argento : Le syndrome de Stendhal (1977).

Dans le cinéma, il n’y a pas beaucoup de films où la littérature et la peinture sont aussi proches et savent émouvoir.

Grand réalisateur italien avec toujours des personnages qui ont du caractère et de la profondeur. Le syndrome de Stendhal est une adaptation réussie. J’ai lu il y a des années les voyages en Italie de Stendhal qui m’ont énormément marqués. Dario Argento fait jouer sa fille Asia Argento, une excellente actrice qui de film en film malgré les atrocités que son père peut lui inventer réussie à garder la vie sauve.

Soutien

[ Dans le décor d’une grande cité. ]

Robin Williams et Matt Damon dans Will Hunting

Libre des interdits, le silence quitte l’atelier pour la musique des pinceaux. Frottements, grattements, verre tapé et eau agitée par son côté pointu. Je regarde un film.

 […] Si je te dis de me parler d’art, tu vas me balancer un condensé de tous les livres sur le sujet. Michel-Ange, tu sais plein de trucs sur lui. Sur son oeuvre, sur ses choix politiques, sur lui et sur le pape, ses tendances sexuelles, tout le bazar quoi. Mais je parie que ce qu’on respire dans la Chapelle Sixtine, son odeur, tu connais pas. Tu ne peux pas savoir ce que c’est que de lever les yeux sur le magnifique plafond. Tu sais pas. […]

J’ai travaillé la guidance et la reliance. Pour connaître les deux, je peux dire qu’ils ne s’entendent pas beaucoup. Lequel de ces systèmes indiquer en premier ? Le développement personnel et le développement professionnel sont si différents que certains sont persuadés de n’avoir à rencontrer que l’un des deux. C’est impossible. Notre génération a tout touchée et se brûle les doigts à chaque fois qu’elle se retrouve à créer du sens à une autre génération. On nous contraint à tout assumer sans rien séparer. Notre métier brille et donne par des loisirs beaucoup de cachet à des robots, des eaux, des araignées, des extraterrestres, des costumes, des archétypes tout droit sortis de l’inconscient qui ont pris racine au travail ou dans la vie privée. Un mur d’imagination né. Excellent. Il s’agit de devenir humain.

– IT’S NOT YOUR FAULT

– YEAH, I KNOW THAT

Séance couture à la maison

Relecture de livres adorés comme des âmes sœurs. Je crois avoir une vie parallèle. Un peu partout en puzzle des morceaux de moi. Ce livre est un livre de nouvelles. Je ne sais pas pourquoi en ce moment je ne lis que ça. Tristes revanches de la célèbre Yoko Ogawa est d’une perfection chirurgicale. Chaque syllabe s’entend et se ressent. Le regard change, le toucher suit. Il y a du mystère et une goutte de magie venant des anciens mondes reliés à nos inconscients.

La couverture reprend une œuvre de Yayoi Kusama. La traduction est de Rose-Marie Makino- Fayolle. 🏠

94FABAFE-AAE8-46D6-91B7-D9563B3D1117

Séance couture à la maison. Un petit poisson, un petit oiseau, qui s’aimaient d’un amour tendre, mais comment s’y prendre, quand on est dans l’eau. ⭐️🌞☀️💫

Francois-Marie Banier Painted Photography

Isabelle Adjani par François-Marie Banier.

Opinion

La pêche aux nouvelles

Devant la mairie de Meulan, on trouve une maison à livres. Ce n’est pas une bibliothèque comme les autres. Donner, prendre et tadam! les portes s’ouvrent.

Les sept mariages d’Edgar et Ludmilla, de Jean-Christophe Rufin

Zen

Lectures zen chez l’orthophoniste : contes et botanique illustrée.