Étiquette : pensées

La lettre dorée

Mirabelles – aux crayons de couleurs

Sur le papier, l’ombre du vent rôde. La tempête Ciara emporte le bois mort qui n’est pas tombé de l’hiver. C’est presque un soulagement. On a eu peur que cela soit plus grave. La marche d’hier m’a montrée une nature plutôt réveillée et en bonne santé. J’espère que c’est pareil pour vous. Ce frisson s’est communiqué sur ma table de travail. J’ai continué de faire monter les couleurs. Maintenant j’ai arrêté, cela me donnait trop envie d’écrire. Arriver à réduire autant d’éléments dans mon esprit passe par une autre porte. Le chemin des arts se croise mais ne se ressemble pas. Un fond romantique ressurgit à force de répétitions. Il y a des jours où avec mes crayons de couleurs j’ai l’impression de découvrir le feu. On va ressortir vite.

au lendemain de la tempête Ciara
Publicité

Vers la lumière

IMG_20190619_211532
Clémentine, aquarelle, 2016

Arriver à rester immobile suffisamment longtemps pour ne plus se voir en train de courir après un bonheur perdu ça serait bien. Le début du bonheur en somme. Il commencerait le matin avec une assiette volée dans la cuisine d’un atelier. Je m’en servirai pour y poser une clémentine. Je laisserai le soleil entrer et tout brillerait sans gommer les accidents. Le fruit au fond du sac remonterait pour se mettre sur l’assiette. Je n’aurai plus qu’à regarder le spectacle des lumières se faufiler dans l’étroit chemin de sa peau. L’odeur absente, je ne sentirai que la chaleur du soleil. Ce matin s’éterniserait et je gagnerai le temps que l’on m’avait volé.

D’un maître à l’autre

« Le monde est fatigué de ceux qui le haïssent. » – Mahatma Gandhi

« Que les hommes puissent aimer Dieu tout en échouant à aimer l’humanité est un mystère. Que croient-ils donc aimer ? – Sri Aurobindo

Ils ne désignent pas la personne. Ils disent que le problème c’est le monde.

L’un pointe du doigt (Gandhi), il cherche à culpabiliser et troubler le sommeil comme une vieille femme. L’autre baisse le regard (S.A.), il cherche une réponse comme un papillon la lumière.

This is a miracle that men can love God, yet fail to love humanity. With whom are they in love ? – Sri Aurobindo

The world is weard of hâte. We see the fatigue overcoming the wester nations. – Mahatma Gandhi