La nature est un temple

Clément Mao-Takacs à la direction et l’œuvre de Debussy. Musique sonnant les heures et les humeurs d’un jour d’orage, la voix de Marion Lebègue fut un refuge où laisser monter les notes de tête. La nature est un temple – titre donné au concert – possédait L’Isle Joyeuse et La mer du compositeur Claude Debussy dont est célébré le centenaire de sa disparition un peu partout en France. Ce fut là un bon moyen de découvrir par cette interprétation quelques œuvres de Duparc et Cras. Clément danse avec les doigts, au-dessus des nuages, il manie l’orchestre aussitôt intime aussitôt immense montrant une performance des plus jolies que j’ai eu à regarder. Impossible de fermer les yeux pour laisser la musique nous capter. Il semble comme le lieu, il disparaît, on ne voit que l’orchestre s’ouvrir et devenir une grande vague. Les sons de l’eau et de l’air peuplent notre corps. On se laisse envelopper, nous sommes protégés, nous pouvons avancer dans la nuit.

93C411E1-F162-40EC-8EEE-643E2D7D9BD2.jpeg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s